Le Jour - Le 25 novembre 2001

 

JEUDI 25 NOVEMBRE 2001 - LE JOUR LE COURRIER

Les Dragon de la Mante Belge en Chine

L'équipe a remporté la cinquième place d'un tournoi international.

L'équipe dragon de la Mante Belge s'en revient de Chine où elle a disputé le troisième tournoi international organisé dan ce pays berceau de la discipline. Sur seize équipes participantes elle à fini cinquième.

Fondée en 1988 à Nessonveaux par josé MAGNEE, maître de Tang lang kung-fu, la Mante belge, au départ simple club de kung-fu ne dispensant que des cours d'arts martiaux est devenue, grâce à la participation de ses équipes à des compétitions de danses du lion et du dragon, l'exception occidentale à une tradition chinoise étonnante.

Pour en arriver au niveau où elle s'est hissée, la Mante Belge, assurent ses responsables, a privilégié une forme de travail alliant des qualités martiales, athlétiques et artistiques, esprit d'équipe et hygiène de vie irréprochable. On est donc fort loin de cette agressivité gratuite trop souvent associée aux arts martiaux. La Mante Belge accueille d'ailleurs indistinctement tous ceux-ci, le diversité de son programme d'action permettant à chacun, quels que soient son âge ou sa morphologie, de trouver ce qu'il recherche, que ce soit en autodéfense, en travail de santé ou en application de combat.
Ses équipes participent à des compétitions de danse du dragon et du lion, prolongement du kung-fu traditionnel.
On voit ainsi de athlètes se livrer à des acrobaties époustouflantes sur des pilotis de 3.5 mètres de hauteur ou pratiquer l'un des styles de combat chinois des plus réputés, celui de la mante religieuse.

Les membres de la Mante Belge se produisent un peu partout en Belgique mais aussi à l'étranger. C'est la seule association issue d'un pays non asiatique reconnue par les instances de la fédération mondiale. Son palmarès est éloquent : championne d'Europe en 1996, 1997, 1998, 1999, cinquième au championnat du monde en Chine en 1999, troisième au tournois mondial en Chine en 2000, septième au championnat du monde de danse du lion en Chine en 2000

Maintenir au sommet le niveau de la Mante est l'objectif de ses responsables. Offrir à un maximum de personnes de tous âges la possibilité d'approcher les arts martiaux chinois et de s'enrichir de la connaissance et de la culture d'un des pays les plus important au monde, en est une autre.

Les amateurs de kung-fu, discipline guerrière à part entière, qui allie aujourd'hui le rituel, le culturel et la performance qui est la clé d'une philosophie de vie intégrant discipline, volonté, adresse et persévérance, notamment, auront l'occasion de découvrir la Mante Belge dans ses œuvres le 17 novembre à 20h30 au hall sportif de Trooz