Canal +

 

MARDI 1 FEVRIER 2000 LE JOUR LE COURRIERNESSONVAUX -

Nouvel An chinois

Le Nouvel an chinois devient une véritable institution dans notre pays. Et la « Mante belge » de Nessonvaux y joue un rôle particulièrement actif.

LA CHINE garde toujours un côté fascinant et pour José Magnée, cheminot de son état qui habite Nessonvaux entre liège et Verviers, c'est surtout l'occasion de donner une grande démonstration de danse du lion et autre dragon grâce à sa « Mante Belge ».

José Magnée, « maître disciple de la lignée chinoise de Chiu » et seul européen à siéger
à l'exécutif de la Fédération mondiale de danse du lion et du dragon a fondé « la Mante belge »
en 1988. Et il ne s'agit certainement pas d'un quelconque groupe folklorique puisque ce mat les arts martiaux traditionnels chinois qui sont ainsi à Nessonvaux depuis plus de dix ans C'est ce qu'affirme
José Magnée, la danse du lion qui est très acrobatique puisqu'elle
se déroule à 3 mètre du sol qui est la Plus spectaculaire et la plus exigeante
Une discipline tellement bien maîtrisée par la Mante Belge qu'elle s'est à plusieurs reprises très bien classée lors de divers championnats dont le dernier s'est déroulé en Chine en décembre.

Nous sommes actuellement 17 nations à concourir et la Fédération belge est la seule à ne pas émaner de communautés locales chinoises.
Pour la danse du lion, l'équipe est composée de deux athlètes, l'un formant la tête et l'autre les pattes arrières du lion. Ils se déplacent sur des pieux, et guidés par le son du tambour, à trois mètres de haut. Tout est coté: les figures, le rythme, l'équilibre, la beauté des déplacements...

Les deux athlètes belges sont les jeunes Dimitri Magnée (15 ans) le propre fils de José Magnée et Romain Duccîni (14 ans). Les deux garçons vont d'ailleurs aller passer leurs deux mois de vacances en, Chine afin de parfaire leur formation. Mieux, si les choses s'arrangent, Dimitri Magnée pourrait même abandonner durant un an l'Athénée Royal de Pepinster où il est élève et poursuivre en Chine ses études dans une école pour enfants de diplomates...

Avec Canal +

Les performances de la Mante belge et plus particulièrement de Dimitri et Romain ne pouvaient qu'attirer l'attention. J'ai été contacté par la chaîne de télévision Canal +, ex encore José Magnée, et ils m'ont demandé s'ils pouvaient réaliser un reportage sportif sur la Mante belge et plus particulièrement sur lès jeunes athlètes. Or l'association s'implique chaque année fortement dans les festivités du Nouvel An chinois (voir ci dessous). Accord a donc été pris avec la chaîne française pour qu'elle réalise en partie son reportage à Nessonvaux. où elle se trouvait ce week end dans les installations de la Mante belge et en partie à Liège. Le prochain week end verra donc le retour des Parisiens mais cette fois au coeur de la Cité Ardente où ils poursuivront les dragons et les lions avec leurs caméras. . Pour autant José Magnée caresse encore bien des rêves. Le premier et il n'est pas le seul est de voir la danse du lion reconnue comme discipline olympique. Le second est de « danser » sur la Grand Place de Bruxelles et il espère bien le réaliser avant la fin de la nouvelle année chinoise!

M.F.G.